Clinique vétérinaire d'Herbignac
Le FIV chez le chat
Vign_FIV

Le FIV (Virus de l'Immunodéficience Féline) est un virus qui infecte le chat, et se transmet par morsure, griffure, ou lors de l’accouplement. Ni le chien, ni l'homme, ne peuvent être infectés par le FIV. Le virus peut rester en sommeil pendant des années, avant de provoquer un déficit de l'immunité : le chat deviendra alors très sensible à toutes sortes d'infections. Les principaux symptômes de l'infection par le FIV sont un amaigrissement progressif, une anémie, une fièvre qui ne passe pas, des infections à répétition (abcès, coryza, gingivite...).

Il n'existe pas de vaccin ni traitement consensuel. La prévention consiste à limiter les contacts avec les chats infectés (en particulier, en le stérilisant). Le diagnostic est fait à la clinique, en quelques minutes, grâce à un test sanguin rapide.

Contre les hypertypes
Vign_Capture
Les hypertypes contre le bien-être animal
Vign_hypertype

La sélection extrême des races animales vise toujours plus d’amélioration esthétique, mais elle peut engendrer l'apparition d'animaux hypertypés, avec des conséquences médicales parfois lourdes. L'hypertype est une exagération morphologique qui met l'animal dans l'inconfort ou la souffrance.

Chez le chien, les exemples d'hypertypes sont nombreux, et les statistiques alarmantes :

  • bulldog anglais : quasiment 100 % de césarienne,
  • carlin, pékinois : ulcères fréquents à cause de leurs yeux volumineux,
  • cavaliers king charles : jusqu'à 30% de pathologies de la moëlle épinière à cause de la réduction du volume de sa boîte cranienne,
  • teckel, basset hound : hernies discales à cause de leur dos trop long,
  • bouledogue français : 80 % de déformations vertébrales et d'affections respiratoires,
  • shar peï : abondance de plis, source de diverses affections cutanées,
  • berger allemand : dysplasie des hanches, sélectionnées pour être abaissées à l'extrême.

Les chiens concernés ne ressemblent plus du tout au standard d'origine des races. Le pékinois vainqueur du Crufts 2003 (une importante exposition canine anglaise) avait subi une opération du palais pour pouvoir respirer plus facilement. Victime d'un coup de chaleur, il a reçu son prix en étant placé sur des glaçons ! Les chats, les chevaux et les animaux de rente sont eux aussi touchés.

Il est donc urgent de revoir les modalités de la sélection animale, avant que certaines races soient menacées de disparition. Une sélection plus éthique, compatible avec le bien-être de l'animal semble indispensable à leur survie. Au-delà de l'hypertype, c'est peut être toute la philosophie de l'animal de race qu'il faudrait revoir, en s'affranchissant des phénomènes de mode.


  • Extrait de l'article de La Dépêche Vétérinaire, Maud Lafon, 22/10/2014
  • Voir aussi :"Guide des bonnes pratiques" concernant la Lutte contre les hypertypes, édité par la SCC à l'attention des juges et experts officiant en France en juin 2016.
  • « Chiens de race, les maîtres fous », documentaire d'investigation anglais diffusé originellement sur la BBC le 19 août 2008, puis en français sur France 2 en 2010.
Entraînement médical
Vign_medical_training

Le medical training, ou "manipulations coopératives", est un ensemble de techniques d'entraînement amenant l'animal à collaborer, notamment pour les soins vétérinaires (nettoyage d'une plaie, examen des oreilles, prise de température...).

Le but est d'enseigner à l'animal à se laisser manipuler de manière volontaire et en toute confiance. Cela doit se faire de manière positive, l'animal s'habitue progressivement à être manipulé, sa coopération est essentielle.

Vous pouvez entraîner votre animal : regardez-lui souvent les oreilles, l'intérieur de la bouche, habituez-le à lui toucher les pattes, à le mettre sur le dos, etc. Il est essentiel de le laisser progresser à son rythme, à ne pas cibler certaines zones du corps. Vous pouvez également l'habituer à monter sur la balance à la clinique, et s'y tenir tranquille quelques secondes.

Exercice et croissance
Vign_duree_exercice
Attentions aux informations erronées !
Vign_pharmacovigilance

On trouve toutes sortes de renseignements relatifs aux médicaments vétérinaires sur Internet, notament sur les réseaux sociaux. Malheureusement, certaines informations partagées sont inexactes, peuvent faire peur et induire une mauvaise/non utilisation des médicaments.

Avant leur mise sur le marché, des études faites sur le médicament sont validées par les autorités françaises (ANMV) et européennes (EMA). Les médicaments vétérinaires sont ensuite fabriqués sur des sites de production agréés par les autorités. Ils font l'objet de contrôles très poussés tout au long de la chaîne de production. Toutes ces étapes garantissent l'innocuité et l'efficacité des médicaments vétérinaires.

Les médicaments sont ensuite prescrits par votre vétérinaire, spécifiquement pour votre compagnon.

Si, pendant son traitement avec un médicament vétérinaire, vous suspectez un problème de santé chez votre animal, il est important d'aller consulter votre vétérinaire, pour trouver la cause, et comprendre si le problème est lié au médicament.

Si nécessaire, votre vétérinaire ou vous-même pourrez déclarer un cas de pharmacovigilance (effet indésirable notamment) lié au médicament, directement au fabricant (laboratoire) ou aux autorités (ANMV ou CPVL).

Dans tous les cas, n'hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire.

Vous pouvez aussi consulter le site : https://www.bravectofacts.fr/

Délivrance des médicaments vétérinaires
Vign_antibiotiques

Le médicament n'étant pas un produit comme les autres, sa prescription et sa délivrance sont encadrées par le Code de la Santé Publique.

Votre vétérinaire ne peut pas délivrer certains médicaments sans voir votre animal ; il a l'obligation de procéder à l'examen clinique de votre animal, avant de rédiger une ordonnance pour lui prescrire un traitement. Votre vétérinaire est autorisé à délivrer les médicaments vétérinaires qu'il a prescrits pour votre animal. Dans certains cas, votre vétérinaire peut être dans l'obligation de refuser de vous délivrer un médicament même s'il connaît bien votre animal. 

Des règles supplémentaires s'appliquent aux antibiotiques, afin de préserver leur efficacité pour l'avenir de la santé humaine et animale.

Plus d'infos sur : https://www.veterinaire.fr/votre-animal-vous/


Identification

L'identification des chiens et chats est obligatoire.

Elle permet de retrouver votre animal si celui-ci est perdu, et reste lisible durant toute sa vie grâce à un lecteur de puce électronique.

Sa pose sous la peau de l'animal est rapide et ne nécessite pas d'anesthésie. 

Les mini puces Vethica que nous utilisons permettent le stockage d'informations dans la puce : votre numéro de téléphone, et celui de votre vétérinaire.

Pratique quand on part en vacances avec son animal !

Vign_identification
Stérilisation
Vign_sterilisation_chats
63 rue de Verdun 44410 Herbignac 0251769284 © 2011
Créer un site avec WebSelf